Title Image

Plateau technique

En complément à ses missions d’assistance scientifique et technique et de centre de recherche, le CICRP a mis en place un plateau technique, établissant un lien entre des innovations technologiques issues de la recherche publique (CNRS) et l’utilisation, la mise à disposition et la diffusion de ces innovations auprès des professionnels de la conservation-restauration.

Le CICRP enrichit ainsi ses capacités d’apport soit directement, soit par une mise à disposition aux professionnels de la conservation-restauration.

Il se dote ainsi progressivement d’une ingénierie culturelle adossée à la colonne vertébrale originelle du CICRP : l’assistance-recherche.

Le plateau technique propose un appui scientifique en études et analyses, notamment par le biais d’équipements spécifiques développés et gérés au CICRP :

 

Analyses pour la détermination de l’origine des marbres des sculptures antiques

En liaison avec l’Université de Venise, le CICRP coordonne et assure la mise en place d’une expertise scientifique dans l’analyse des marbres antiques grâce à une plateforme analytique adaptée (pétrographie, minéralogie, dosages isotopiques, cathodoluminescence).

 

Plateforme de vieillissement naturel

Le CICRP s’est doté de trois plateformes de vieillissement naturel installées sur le toit du Centre de conservation et de Ressources du MUCEM, associant des systèmes d’exposition d’éprouvettes en différentes configurations à une station climatique qui fournit ses mesures en temps réel.

 

THERMO-ART (en cours)

Le CICRP, avec l’Université de Reims et la SATT Hauts de France/Grand Est, coproduit la réalisation d’un équipement portable de thermographie infrarouge destiné à faciliter des diagnostics d’altération de surface sur le patrimoine immobilier et mobilier.

 

AIOLI

La plateforme collaborative de modélisation et d’annotations spatialisées en 3D, AIOLI, conçue par le MAP UMR 3495 CNRS, destinée au patrimoine et à sa conservation, permet aux utilisateurs d’élaborer et de partager des représentations en deux/trois dimensions des biens culturels à partir de photographies et de les enrichir à l’aide d’annotations spatialisées (données scientifiques, relevés d’altération, documentation historique ou iconographique, etc.).