Title Image

Publications scientifiques du CICRP

Depuis 2009, ont été publiés par le CICRP, ou en collaboration avec le CICRP, les ouvrages suivants :

Les remontées capillaires dans le bâti ancien

Journée d’étude, Marseille, 29 novembre 2019

La Direction régionale des Affaires culturelles de Provence Alpes Côte d’Azur (Conservation régionale des Monuments historiques) et le Centre interdisciplinaire de Conservation et de Restauration du Patrimoine ont organisé le 29 novembre 2019 une journée technique sur le thème des remontées capillaires dans le bâti ancien, destinée aux professionnels du patrimoine. Plus de 170 personnes ont assisté aux présentations et aux débats. L’accueil au Musée d’Histoire de Marseille, implanté sur le site du port antique, a permis d’élargir le programme aux vestiges archéologiques. Les derniers travaux de requalification et de mise en valeur du site ont été présentés au cours d’une visite en fin de matinée.

Le programme et la publication ont été conçus en deux volets. La partie théorique, présentée par un ingénieur du Centre Scientifique et Technique de la Construction (CSTC, Bruxelles), portait sur le diagnostic des remontées capillaires et sur les techniques de lutte disponibles, à partir des nouveaux résultats du programme Emerisda (programme européen d’évaluation de l’efficacité des méthodes de lutte contre les remontées capillaires auquel a participé le laboratoire « rénovation et patrimoine » du CSTC). Dans le second volet consacré à des retours d’expérience, des maîtres d’œuvre ont témoigné de leur approche et de leurs choix d’intervention sur plusieurs chantiers récents.

La publication rassemble les présentations de la journée et la retranscription des débats.

Couverture
Couverture de l'ouvrage

Plafonds peints médiévaux en Europe

Connaissance, conservation et restauration : méthodes & approches scientifiques

Parution des actes du colloque sous la direction de Monique Bourin et Roland May

La présente publication clôt le colloque que nous avons tenu à Marseille et à Fréjus en septembre 2016.
Cette manifestation s’inscrit dans la tradition de rencontres annuelles initiée depuis une dizaine d’années par la RCPPM (Association internationale de Recherche sur les Charpentes et Plafonds Peints Médiévaux).
Elle s’en démarque par une approche et une thématique particulières, inspirées par les collaborations et les contacts que le CICRP avait eus avec la RCPPM lors d’interventions sur des plafonds peints à la demande de la CRMH Occitanie (site Montpellier), à savoir souligner le besoin et l’intérêt de croiser le chemin des historiens d’art et des scientifiques de la conservation du patrimoine.
L’édition 2016 allait ainsi se tenir à Marseille, avec une double ambition souhaitée par la RCPPM et le CICRP :

  • Poursuivre et amplifier l’intérêt et la connaissance d’un patrimoine encore peu connu mais de plus en plus dans l’actualité des découvertes et des travaux dans le sud de la France – Occitanie et Provence-Alpes-Côte d’Azur,
  • Conforter cet objectif par l’apport des sciences et de l’imagerie scientifique à ce patrimoine, à sa connaissance et à sa conservation.

Aux multiples communications relatées dans la présente publication, s’ajouta la visite et l’étude des plafonds peints du cloître de Fréjus, parfaite illustration de ce terrain interdisciplinaire où l’histoire, l’iconographie, les techniques architecturales, les analyses scientifiques et la force révélatrice de l’imagerie scientifique ont pu s’exprimer et apporter chacune son regard, ses compétences et ses réflexions.
Monique Bourin, Plafonds peints médiévaux en Europe
€72,00 Couv. rigide (Relié)

Le dessalement des pierres en œuvre

L’exemple de Moissac à la lumière d’autres chantiers français et européens

Actes de la journée d’étude du 19 Octobre 2018 à Moissac

Depuis son classement sur la première liste des Monuments historiques en 1840, l’abbaye de Moissac n’a cessé d’être l’objet de tous les soins, l’attention de la municipalité et des services patrimoniaux se portant notamment sur son portail sud et son cloître. Durant des décennies, architectes, conservateurs et restaurateurs se sont succédé au chevet de ces chefs-d’œuvre de la sculpture romane.

Aujourd’hui, les reliefs de Moissac voient leur lisibilité, comme leur conservation à long terme, compromises. La récente étude préalable à la restauration a démontré le processus de dégradation en cours, dû à la contamination des pierres par des sels. La Conservation régionale des Monuments historiques d’Occitanie, la ville de Moissac et le Laboratoire de recherche des Monuments historiques ont décidé d’aborder les questions complexes liées à cette problématique et aux traitements à envisager dans le cadre d’une journée d’étude, organisée à Moissac le 19 octobre 2018.

Ce Duo réunit les interventions et les échanges fructueux des contributeurs à ce colloque, dans l’objectif de diffuser largement les acquis des expériences passées ou en cours et des regards croisés de tous les acteurs de la conservation-restauration.

Couverture
 Peinture murale de la chapelle des Jésuites, Aix-en-Provence

Imagerie numérique et conservation-restauration : état de l’art et perspectives

Digital imaging and conservation-restoration

Par Roland May, Odile Guillon, Anthony Pamart et Jean-Marc Vallet

L’imagerie scientifique est un outil incontournable des sciences de la conservation-restauration. La modification du support de la photographie, devenu numérique, le développement du rendu tridimensionnel qualitatif et quantitatif de l’image ont transformé la photographie technique en un outil d’investigation non destructif à part entière, indispensable et complémentaire des approches physiques et physico-chimiques classiques et en un outil-support de documentation. L’ensemble des développements et travaux menés en imagerie scientifique et sur l’intégration dans des plateformes collaboratives d’annotation sémantique 3D permet, outre une production plus facile de documents, de mettre en synergie les résultats provenant de différentes techniques d’analyse. Elle va modifier, dans un futur proche, l’approche sur le terrain des acteurs de la conservation et conduire à une meilleure synergie interprofessionnelle. Ils auront ainsi la possibilité de mieux mettre en cohérence leurs observations, leurs conclusions quant aux analyses faites à différentes échelles, dans une dynamique temporelle qui intègre les données de la restauration, de son histoire passée. À terme, et par l’intégration des données environnementales, ces plateformes seront un outil de suivi de l’évolution de l’état matériel du bien culturel et aussi de transmission des connaissances vers un public large.

Croqueurs de Patrimoine

Les infestations entomologiques : enjeux d’aujourd’hui, politiques de demain

Depuis plusieurs années, la communauté patrimoniale a parfaitement intégré les conséquences désastreuses des infestations entomologiques, l’attention qui doit être portée à ces situations et les réponses à y apporter pour « traiter moins et prévenir plus ». Après une approche globale de la situation entomologique aujourd’hui et des dispositifs réglementaires, ainsi que leur mise en perspective avec les enjeux patrimoniaux, les contributions aux journées d’études rassemblées dans cet ouvrage ont cherché, à travers la présentation de cas concrets et de visites, à appréhender la mise en œuvre de réponses adaptées. Elles ont également fait le point sur de nouveaux axes de recherches et les avancées en matière de veille technologique.

Publication du colloque Croqueurs de Patrimoine, Arles juin 2016, coorganisé par le CICRP et l’OCIM.

L’ouvrage a été publié par l’OCIM et peut y être commandé.

Couverture de Croqueurs de patrimoine
Couverture Ewaglos

EwaGlos

European Illustrated Glossary of Conservation Terms for Wall Paintings and Architectural Surfaces

Ewaglos est un glossaire européen multilingue illustré sur les termes utilisés pour la conservation des peintures murales et surfaces architecturales. Il est le fruit d’un projet européen (2013-2015) coordonné par le HAWK- université des sciences et arts appliqués (Hildesheim/ Holzminden/ Göttigen, Allemagne) et regroupant des instituts et des experts européens spécialisés dans la conservation de la peinture murale et des surfaces architecturales : l’Université polytechnique de Valence (Espagne), l’Université d’art et de design de Cluj-Napioca (Roumanie), l’Université de Malte, l’Université de Karabük (Turquie), l’Institut croate de conservation de Zagreb (Croatie) et le CICRP.

Le glossaire comprend environ 200 définitions de termes fréquemment utilisés pour des spécifications en matière de conservation-restauration des peintures murales et des surfaces architecturales en 11 langues : anglais, allemand, bulgare, croate, espagnol, français, hongrois, italien, polonais, roumain et turc.
Il souligne l’importance d’un langage commun dans le domaine de la conservation et le rôle que joue la coopération internationale dans la création de cette terminologie commune. Le livre se termine par une riche bibliographie propre à ce domaine.

Publication de l’Institut Honemann, Petersberg, 2015 (ISBN : 978-3-7319-0260-7).

La chartreuse de Marseille : une vision retrouvée

Histoire, études et restaurations

À l’occasion de la restauration de la « carte » représentant la chartreuse de Marseille projetée par Dom Berger au XVIIe siècle, toile conservée depuis son origine au monastère de la Grande Chartreuse, les Archives de Marseille et le Centre Interdisciplinaire de Conservation et Restauration du Patrimoine se sont associés pour organiser une exposition consacrée à ce monastère fondé en 1633. Le présent ouvrage rassemble les travaux des spécialistes sur lesquels s’est appuyée l’exposition, présentée aux Archives municipales du 25 mars au 25 juin 2011.


Il comporte deux parties :

  • historique, évoquant le contexte de la fondation du monastère, son architecture, le décor peint et sculpté de l’église et le devenir de l’ensemble,
  • scientifique et technique, présentant l’étude et la restauration de la carte, à travers leurs différentes étapes : imagerie et analyses scientifiques, dégagement et consolidation du support, intervention sur la couche picturale… Cette partie permet de concrétiser les approches interdisciplinaires d’une opération qui a également concerné trois toiles commandées par Dom Berger à Daniel Seiter pour le décor de l’église et conservées au musée des Beaux-Arts de Marseille.
La Chartreuse de Marseille
Couverture de Peindre en Toscane

Peindre en Toscane entre Gothique et Renaissance

La redécouverte d’un retable oublié de Battista di Gerio

Catalogue de l’exposition-dossier présentée au musée du Petit Palais à Avignon, du 18 février au 2 septembre 2012, organisée en collaboration avec le CICRP et le Museo Nazionale di Villa Guinigi à Lucques.

Pour télécharger la table des matières :