Intégralement financé par la fondation Getty, le programme de formation, dispensé en 3 session, a été élaboré par le Musée départemental de l’Arles antique, en association avec le CICRP.

Voir l’article Objectif Méditerranée de Janvier/Février 2017 [ici]



Journées d’études, 5 et 6 Juin 2014, Musée d’Histoire de Marseille

L’histoire maritime et portuaire se développe aujourd’hui en France de manière renouvelée sur l’ensemble du territoire. Les musées ont permis par le biais du patrimoine et des collections connectées aux sites, une familiarisation certaine des publics aux enjeux maritimes au sein d’approches multiples entre histoire et mémoire, entre production de connaissance et valorisation. Le cas des musées de cités portuaires est bien entendu central.

Le projet de ces journées d’étude, co-organisées par le musée d’histoire de Marseille et le Centre Interdisciplinaire de Conservation et de Restauration du Patrimoine avec le soutien de l’Université de Nantes, était d’interroger les pratiques contemporaines de conservation, de restauration et de valorisation des musées dans le cadre de cette problématique renouvelée. Marseille est en effet un exemple majeur de proposition muséographique récente qui met en avant à la fois la ville et son port dans une perspective de temps long et les problématiques de médiation et de connaissance les plus contemporaines grâce au numérique.

Télécharger la couverture [ici]

Télécharger les textes [ici]

Télécharger le cahier iconographique [ici]



Dans le cadre de son programme « BNP Paribas pour l’Art », la Fondation BNP Paribas s’engage aux côtés du musée Réattu d’Arles et du musée Hyacinthe Rigaud de Perpignan afin d’accompagner deux campagnes de restauration.

Ces dernières concernent respectivement cinq grisailles réalisées par Jacques Réattu en 1795, tableaux monumentaux illustrant les idéaux révolutionnaires, conservés dans les réserves du musée depuis de nombreuses années ; et le retable de la Trinité réalisé par le Maître de la Loge de Mer de Perpignan en 1489.

Ces restaurations, réalisées au sein des ateliers du Centre Interdisciplinaire de Conservation et Restauration du Patrimoine, permettront de redonner à ces œuvres toute leur lisibilité.

Une fois restaurées, les grisailles seront à l’honneur lors de l’exposition temporaire consacrée à Jacques Réattu à Arles de septembre 2017 à janvier 2018 et regagneront ensuite le parcours des collections permanentes du musée. Le retable restauré regagnera les collections permanentes du musée d’art Hyacinthe Rigaud à l’automne 2016 et fera l’objet à l’été 2017 d’une exposition-dossier et d’une publication consacrée à sa restauration.

Télécharger le dossier de presse [ici]

Article du journal « L’estampille » [ici]

Article du journal « Les Echos » [ici]


 

Dans le cadre de l’accord Ministère de la Culture et de la Communication et du CNRS, a été constitué un LABoratoire COMmun (LABCOM) comprenant l’UMR CNRS/MCC 3495 MAP (Modèles et simulations pour l’Architecture et le Patrimoine) et le CICRP.

 

A cet effet l’axe 1 a été reformulé en « Modèles et méthodes d’analyse du patrimoine architectural et culturel » et enrichi  d’une nouvelle thématique :

B – Conservation préventive, conservation curative et restauration du patrimoine culturel coordonnée par le CICRP, prenant en compte l’enrichissement des méthodologies d’études par l’expérimentation sur des objets et œuvres patrimoniaux ainsi que par l’interprétation des questionnements formulés par les scientifiques et les professionnels de la conservation du patrimoine.

 

Axe 1, thématique B – Conservation préventive, conservation curative et restauration du patrimoine culturel

B1 la connaissance matérielle des biens culturels par l’usage de moyens d’investigation non destructifs et la fusion de données multi sources – documentation, imagerie scientifique, analyse des matériaux – et leurs représentations

 

B2 l’interaction entre les biens culturels, leur matérialité et l’environnement où ils sont placés, les paramètres environnementaux pouvant être structurels – climat, localisation, – ou conjoncturels – pollution, éclairage, exposition, gestion, public. Les processus de démocratisation  et d’accroissement du tourisme culturel constituent un enjeu majeur pour la conservation des biens culturels et entrainent des exigences accrues en conservation préventive et en conservation-restauration.

 

B3 le développement d’outils de modélisation des mécanismes de dégradations afin d’appréhender l’évolution matérielle du bien culturel dans le temps, confronté à son environnement ou suite à des interventions sur le bien. Les compétences de l’équipe scientifique du CICRP et l’utilisation partagée de l’instrumentation  scientifique d’analyse, de vieillissement et de modélisation du CICRP et du MAP constituent un appui technique conséquent au service de la conservation des biens culturels. Il sera envisageable de mettre en place des programmes de simulation visant, sur la base des modélisations, à introduire un caractère prédictif dans l’évaluation des besoins en conservation-restauration des biens culturels en fonction des degrés d’urgence mieux identifiés.

 

 

 

 


En Février 2014 le CICRP a accueilli avec les Archives Municipales de Marseille les 2èmes Rencontres de l’Inccaf (International Network for the Conservation of Contempory Art France) consacrées à « Documentation techniques – Techniques de documentation ».

Les communications viennent d’être publiées.

Pour tout renseignement : groupe.inccaf@gmail.com

 


Ewaglos (European Illustrated Glossary of Conservation Terms for Wall Paintings and Architectural Surfaces) est un glossaire européen illustré multilingue sur les termes utilisés pour la conservation des peintures murales et surfaces architecturales. Les termes sont définis en 11 langues. En effet, les définitions en anglais ont été traduites en allemand, bulgare, croate, espagnol, français, hongrois, italien, polonais, roumain et turque.
Il souligne le rôle crucial que les vocabulaires multilingues élaborés par des professionnels jouent dans les campagnes de conservation tant au niveau national qu’international. Ce glossaire illustré souligne l’importance d’un langage commun dans le domaine de la conservation et le rôle que joue la coopération internationale dans la création de cette terminologie commune. Il comprend environ 200 définitions de termes fréquemment utilisés pour des spécifications en matière de conservation-restauration des peintures murales et des surfaces architecturales. Le livre se termine par une riche bibliographie propre à ce domaine.

Ce glossaire est le fruit d’une coopération entre 7 instituts et des experts européens spécialisés dans la conservation de la peinture murale et des surfaces architecturales et a été réalisé dans le cadre d’un projet européen de 2 années (octobre 2013- septembre 2015). Ce projet, coordonné par le HAWK- université des sciences et arts appliqués (Hildesheim/ Holzminden/ Göttigen, Allemagne), est ainsi le fruit du travail mené par l’université polytechnique de Valence (Espagne), l’université d’art et de design de Cluj- Napioca (Roumanie), l’université de Malte, l’université de Karabük (Turquie), le CICRP et l’institut croate de conservation de Zagreb (Croatie).
Les éditeurs en sont Angela Weyer, Pilar Roig Picazo, Daniel Pop, JoAnn Cassar, Aysun Özköse, Jean-Marc Vallet et Ivan Srša. Ce livre a été publié dans le cadre de la série de publication de l’Institut Honemann, Petersberg 2015. Il en est le volume 17 (ISBN : 978-3-7319-0260-7 / www.imhof-verlag.de). Vous pouvez soit l’acheter sous forme papier (à prix coûtant), soit le télécharger sous format pdf à l’adresse suivante : http://projekte.hawk-hhg.de/ewaglos/pages/download.php
Merci de nous contacter pour toute suggestion sur son contenu, via notre site web www.ewaglos.eu ou par courrier électronique à adresser à l’attention de J.-M. Vallet à info@cicrp.fr.

 

C204-environmentalmanagement
Photos :
Illustration du terme « constat d’état » par une Image sou lumière semi rasante et une image de fluorescence dans le domaine du visible sous lumière UV (détail ; chapelle Notre-Dame-d’Entrevignes, Sigale (France). Photo CICRP-O. Guillon

Illustration du terme « gestion de l’environnement » par des images sur les contrôles périodiques du climat pouvant être effectués, des observations et des mesures pouvant caractériser des dégradations causées par l’environnement. Photos CICRP-J.-M. Vallet