Title Image

Offre de stage/emploi

Offre de contrat post doctoral /ingénieur : ESPyON

La Bibliothèque nationale de France (BnF), le Centre de Recherche et de Restauration des Musées de France (C2RMF), le Musée national d’art moderne – Centre Georges Pompidou (MNAM-CGP) et le Centre Interdisciplinaire de Conservation et de Restauration du Patrimoine (CICRP) recherchent un(e) post-doctorant(e)/ingénieur(e) pour le projet ESPyON.

Les partenaires du projet ESPyON recherchent un(e) post-doctorant(e) /ingénieur(e) pour travailler sur le thème :

ElaStomères identifiés par Pyrolyse couplée à la GC-MS dans les cOllectioNs muséales (ESPyON)


Le projet ESPYON a été retenu dans le cadre de la programmation scientifique 2021 de la Fondation des Sciences du patrimoine.

Résumé du projet

Le projet de recherche ESPyON porte sur l’élaboration d’une méthodologie analytique et le développement d’un outil pour l’identification et la caractérisation des caoutchoucs dans les collections patrimoniales. Les caoutchoucs sont des polymères de la famille des élastomères, leur identification dans les collections n’est pas aisée et les études scientifiques à ce sujet sont assez rares. Une bonne conservation de ces matériaux est fortement liée à la connaissance de leur nature chimique et de leur comportement dans le temps. Face à ce manque de connaissances, des traitements de conservation-restauration sont souvent évités et les œuvres laissées en attente en l’absence d’informations précises sur la chimie des matériaux et de leurs mécanismes de dégradation. Ce projet fédère des institutions qui conservent, au sein de leurs collections, des matériaux caoutchoucs, et des laboratoires qui utilisent la technique de la pyrolyse couplée à la chromatographie en phase gazeuse couplée à la spectrométrie de masse (Py-GC/MS) pour l’étude des matériaux du patrimoine. L’objectif des partenaires du projet est de construire un outil pour l’étude des caoutchoucs dans les collections en se basant sur la constitution d’un large corpus de références. La recherche portera sur l’optimisation de la méthodologie analytique. L’utilisation de logiciels open source sera privilégiée pour faciliter le partage et l’échange des données. Une attention particulière est portée à l’interopérabilité de l’ensemble de la méthodologie utilisée vis à vis des différents équipements analytiques présents dans les laboratoires partenaires.

Financement

Fondation des Sciences du Patrimoine

Profil souhaité 

Un(e) docteur/e ou ingénieur/e en chimie organique ou analytique possédant de solides compétences en chimie macromoléculaire/polymères synthétiques. Des compétences dans le suivi expérimental et l’analyse de données sont recherchés. Une expérience préalable de gestion, organisation et interrogation de set de données est requise. Une bonne connaissance de l’interface « R » et des notions de codage sont souhaitables.

Voir la fiche de poste