Title Image

Laboratoire

Equipement scientifique

Le CICRP est doté d’équipements scientifiques permettant de mener à bien la caractérisation de matériaux très divers, en particulier sur des micro-échantillons, et d’en étudier les propriétés :

• deux chromatographes en phase gazeuse couplés à un spectromètre de masse : GC/MS Trace/DSQ2 Thermoelectron couplé à Pyrolyseur CDS 5150 et GC/MS AGILENT 5977 MSD
• un spectroscope infrarouge IRTF couplé à un microscope imageur ATR (Perkin Elmer Spotlight 400)
• un spectroscope Raman (InVia Renishaw avec lasers 514 nm et 785 nm)
• deux spectromètres de Microfluorescence X transportable (Bruker ART-TAX) et portatif (Olympus Delta) pour analyse in situ des œuvres
• un diffractomètre des rayons X (Bruker D8 Focus, détecteur LynxEye)
• un appareil de mesure de calorimétrie différentielle ATD-DSC/ATG (Netszch STA409PC)
• trois loupes binoculaires SZX7 dont deux avec caméra Olympus DP27 avec option multifocus, une loupe trinoculaire avec caméra numérique JAI
• deux microscopes optiques polarisants : Olympus BX60 avec sources UV et filtre dichroïques DAPI, FITC et TRITC et Olympus BX51 pour analyses pétrographiques
• un microscope 3D VHX Keyence
• un appareil de mesure acoustique pour le diagnostic infestation (ATAX)
• des enceintes de vieillissement (humidité, température, lumière QUV et Suntest, brouillard salin)
• une étuve microbiologique
• un Autoclave vapeur
• un laboratoire de préparation d’échantillon (scie à fil diamantée ESCIL, polisseuse à disque ESCIL, poste de préparation de lame mince et poste de carottage)
• un laboratoire d’essais pétrophysiques (porosité, capillarité, séchage, dilatation hydrique et hygrique, isothermes…)
• une plateforme de vieillissement naturel en extérieur
• du matériel de terrain (appareil de mesure de la vitesse du son, fissuromètres, thermohygromètres, enregistreurs climatiques, analyseur d’oxygène, pycnomètre, spectromètre UV-Visible Jaz (Ocean Optics), spectrocolorimètres, caméra pour thermographie infrarouge FLIR SC640 avec objectifs de 45°x18° et 24°x18°, caméra multispectrale, deux microscopes numériques miniatures DinoLite (1 lumière directe 5Mpx et un IR/UV 1,5 Mpx, etc.)

Plateforme de vieillissement naturel

Le Centre Interdisciplinaire de Conservation et Restauration du Patrimoine, dans le cadre de ses missions d’assistance scientifique et technique et de ses programmes de recherche, est confronté aux problématiques des altérations des biens culturels patrimoniaux et de leurs matériaux constitutifs.
Il en a fait un des axes majeurs de ses travaux et s’est doté ces dix dernières années de chambres de vieillissement artificiels afin d’étudier et de mieux comprendre les mécanismes de dégradation.

Dans cette perspective, le CICRP s’est doté d’une plateforme de vieillissement naturel permettant d’analyser les phénomènes d’altérations de matériaux du patrimoine en milieu méditerranéen, urbain et marin.
Elle est la seule plateforme de ce type entièrement consacrée à l’étude des biens patrimoniaux en France.

Cet équipement, est également un atout majeur pour participer à des programmes de recherche européens dédiés à ces problématiques, autour de la Méditerranée –Italie, Espagne, Grèce…Mais aussi pays d’Afrique du Nord, Turquie….

La plateforme de vieillissement naturel pour obéir à de multiples critères topographiques et climatiques a été installée, en partenariat, sur le toit du Centre de conservation et de ressources du MUCEM, voisin du CICRP, facilitant le relevé de données et une intervention de proximité.

Litothèque

Le CICRP conserve dans une salle spécialement aménagée une lithothèque constituée de plusieurs centaines d’échantillons de pierres de construction et de pierres ornementales (décors de marbres, sculptures, statuaire…) collectées dans les carrières régionales (PACA et Occitanie). Cette collection est alimentée régulièrement au fur et à mesure des études et recherches, en particulier dans le cadre des travaux liés à la base Pierresud sur les pierres du patrimoine des régions PACA et Occitanie (www.brgm.pierresud.fr). Elle comprend aussi des échantillons des pierres du territoire national, d’Espagne et d’Italie utilisées en substitution des pierres régionales dans les travaux de restauration, ainsi que quelques échantillons de marbres antiques importés du bassin méditerranéen.
Les échantillons sont référencés et décrits (description géologique macro et microscopique) dans une fiche illustrée et reliée à la base Pierresud où sont localisées les carrières et renseignées les principales propriétés physiques, la nature géologique et les utilisations connues de ces matériaux (monuments, œuvres dans les musées).
Les échantillons de pierre de construction sont associés systématiquement à une lame mince qui permet un examen pétrographique au microscope polarisant. Les échantillons de pierre ornementale sont polis sur une face pour mettre en évidence les traits les plus caractéristiques du matériau (couleurs, figures internes, textures etc.).
La lithothèque constitue un outil indispensable pour l’identification des matériaux du patrimoine régional, la détermination de leur provenance (archéologie, études archéométriques) et les propositions de pierres de substitution dans le cadre des travaux de restauration (Monuments historiques).