Peintures à froid sur support verre

Début du programme : 2012
CICRP : Christine Benoit (pilote, matières picturales), Emilie Hubert (imagerie)

Ce programme s’intéresse aux peintures sous verre, ou fixés sous verres, avec plusieurs angles d’approches. L’étude d’aspects technologiques, d’une part, puisque les techniques de mise en oeuvre ne sont pas toujours bien caractérisées (par exemple les possibles couches « d’accroche » servant d’interfaces entre le verre et la peinture). Aborder cette question implique l’étude des différentes recettes et mises en oeuvres historiques. D’autre part, le programme s’intéresse aux problématiques spécifiques d’ensembles patrinoniaux, en relation étroite avec leur restauration. En 2012, une soixantaine de pièces du musée Borély a été restaurée au CICRP. D’anciennes restaurations, dont les témoignages doivent être recherchés, appliquées sur un certain nombre de pièces de la collection, nécessitent d’être caractérisées car elles posent problème pour l’intervention de restauration. La chronologie et la nature des anciennes interventions sur cette collection, ainsi que l’origine de certaines pièces doivent être élucidées. Un troisième volet consiste à développer et mettre au point l’imagerie scientifique sur ces oeuvres, jusqu’à présent peu étudiées dans les laboratoires du patrimoine.

Assomption de la Vierge

Assomption de la Vierge en médaillon, oeuvre anonyme italienne du XVIIème siècle, musée Borély. Photographie face et revers avant intervention. L’altération des feuilles d’argent est étudiée sur coupe stratigraphique au microscope électronique à balayage


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *