Title Image

MAP4D — Caractérisations multiphysiques et modélisations multi-échelles pour évaluer les processus d’endommagement des matériaux poreux du patrimoine bâti dus aux sels

Programme : 2020 (fin de l’année)-2023
Financé par la Fondation des Sciences du Patrimoine
CICRP : Philippe Bromblet
Partenariats : CICRP, GEC (Cergy université), L2MGC (Cergy-université, laboratoire d’accueil du candidat, directeur de thèse : Pr. Jean-Louis GALLIAS)


L’altération par les sels solubles est considérée comme un des phénomènes majeurs de dégradation du patrimoine bâti à travers le monde.
MAP4D vise d’une part, à améliorer les connaissances des micro-mécanismes d’endommagement au sein des matériaux poreux du patrimoine bâti, et d’autre part, à développer des modèles prédictifs des impacts des sels sur les propriétés de durabilité des matériaux en fonction des conditions environnementales et des propriétés propres des sels et des milieux poreux en question.
La méthodologie est multi-échelle et combine des caractérisations et des mesures 2D et 3D in situ durant les processus d’altération, ainsi que des modélisations numériques 3D permettant d’interpréter les résultats à différentes échelles. Le CICRP apportera son expertise sur la connaissance des matériaux du patrimoine et sur l’analyse des phénomènes de dégradation liés à l‘action des sels solubles dans le patrimoine bâti.


Le contrat doctoral labellisé Patrima (FSP), d’une durée de 3 ans, va débuter fin 2020.


Plusieurs autres projets de recherche ont été déposés en 2020 concernant les matériaux pierreux, qui pourraient, s’ils sont sélectionnés, démarrer dans le courant de l’année 2021 (ex : ISOMAP : analyses des compositions ISOtopiques en carbone et en oxygène de Matériaux carbonatés Anciens et Patrimoniaux DIM Matériaux anciens et patrimoniaux, porteur : Institut de Minéralogie, de Physique des Matériaux et de Cosmochimie (IMPMC)).