Durée : 2008-2009
CICRP : Alain Colombini
Partenariat(s) : Centre de Recherches et de Restauration des Musées de France (C2RMF)

Un programme de recherche sur l’identification et le comportement des matériaux en P.V.C. a été entrepris en liaison avec le C2RMF, notamment à partir d’analyses réalisées sur des résines pures de P.V.C., des produits de consommation courante et des œuvres d’art en particulier des structures gonflables.

Publication :

BALCAR, N., COLOMBINI, A., « Approche multi-analyses pour l’étude du PVC : cas de structures gonflables », présentée à Art d’aujourd’hui, patrimoine de demain, S.F.I.I.C., Paris, juin 2009.


Durée : 2010-2011
Pilote CICRP : Alain Colombini
Partenariat(s) : Centre de Recherches pour la Conservation des Collections, Arc Nucleart, laboratoire de Photochimie Moléculaire et Macromoléculaire de Clermont-Ferrand, Centre de Recherches et de Restauration des Musées de France (C2RMF), dans le cadre d’un PNRC

Ce projet porte sur le celluloïd, matériau largement utilisé au XXème siècle, mais dont l’usage est devenu quasiment obsolète en raison des risques associés à son utilisation et sa mise en oeuvre, et de son instabilité. Il a abouti à des propositions de mesures de conservation et de traitement s’appuyant sur des études effectuées sur des oeuvres patrimoniales.


Durée : 2010-2011
CICRP : Alain Colombini
Partenariat(s) : Centre de Recherches pour la Conservation des Collections, L.P.M.M., C.2.R.M.F., Gwenola Corbin, conservatrice-restauratrice, bourse Centre National des Arts Plastiques

Dans le cadre de l’allocation de recherche en restauration attribuée à Gwenola Corbin par le CNAP, le CICRP a assisté scientifiquement ce projet de recherche. Les thématiques abordées ont reposé sur les techniques d’identification des caoutchoucs présents dans les collections muséales, leurs processus de dégradation et leur consolidation.

Publication :

Corbin G. (2007), « Recherche sur la conservation et la restauration de Foot Soldier (Godzilla) de Kenji Yanobe. Complétée d’une étude sur les mousses polyuréthannes souples », Ecole Supérieure d’Art d’Avignon, rapport 241 p.


Début du programme : 2007
CICRP : Alain Colombini
Partenariat(s) : Institut National de la Police Scientifique, laboratoire de physico-chimie, Marseille

Ce programme de recherche sur la dégradation et la consolidation des résines/peintures polyuréthannes et latex-caoutchouc a pour objectif d’optimiser les méthodes de consolidation de ces deux matériaux, permettant aux oeuvres d’être présentées au public, plus aisément manipulées et de prolonger leur « espérance de vie ».

Les résultats de l’étude sur la technique artistique mixte (peinture acrylique appliquée en mélange avec du latex sur un support en mousse polyuréthanne) a été présentée en 2009 à la Section française de l’Institut International de Conservation : « Art d’aujourd’hui – Patrimoine de demain Conservation et restauration des oeuvres contemporaines », Paris.

Pour le caoutchouc synthétique et naturel, ce programme s’est appuyé sur les travaux effectués par la restauratrice Gwenola Corbin dans le cadre d’une bourse CNAP qui portait sur la dégradation des caoutchoucs et dont le CICRP était le laboratoire référent. Divers traitements associant l’emploi de consolidant et d’antioxydant, peu employés dans le domaine de la conservation restauration du patrimoine, ont été testés.

La recherche se poursuit en 2012 avec la détermination de matériaux consolidants compatibles avec le caoutchouc, associés à un traitement assurant une protection contre les réactions d’oxydation, d’ozonolyse et ne modifiant pas la perception des oeuvres. Il permettra d’améliorer la connaissance sur le caoutchouc naturel (son identification dans les collections, ses processus de dégradation…), de se rapprocher du monde industriel spécialisé dans ce polymère.

Publications :

  • COLOMBINI, A., CORBIN, G., LEAL ROMERO, V., « Les matériaux en polyuréthanne dans les oeuvres d’art: des fortunes diverses. Cas de la sculpture Foot Soldier de Kenji Yanobe », CeROArt N° 2, 2008.
  • ATTARD, M-C., COLOMBINI, A., « Dégradations d’une couche peinte composée de latex : cas d’une sculpture en polyuréthanne de Kenji Yanobe », poster présenté à Art d’aujourd’hui, patrimoine de demain, SFIIC Paris juin 2009.

Début du programme : 2012
CICRP : Alain Colombini
Partenariat(s) : Clémentine Bollard, restauratrice d’oeuvres d’art, boursière Centre National des Arts Plastiques (CNAP), Centre de Recherche et de Restauration des Musées de France (C2RMF)

Ce programme s’appuie sur la recherche menée par Clémentine Bollard, restauratrice d’oeuvres d’art, bénéficiaire d’une bourse CNAP. L’assistance scientifique du CICRP dans ce projet repose sur les évaluations de l’impact de ces traitements par les analyses en Imagerie-Raman. Ce travail se fait en liaison avec la filière XXe siècle du C2RMF et concerne l’utilisation des gels pour le nettoyage des plastiques, en particulier des PVC, PMMA et ABS.