Identification et localisation des matériaux organiques dans les coupes stratigraphiques par les réactifs fluorochromes sous microscopie confocale

Début du programme : 2011
CICRP : Nicolas Bouillon
Partenariat(s) : Service commun de Microscopie de l’université de Provence

L’analyse des matériaux organiques constitutifs des peintures (liants, vernis, encollage) est particulièrement complexe en raison de la faible quantité d’échantillon disponible et des modifications chimiques subies par ces matériaux au cours de leur vieillissement. Elle implique souvent l’utilisation de techniques instrumentales particulièrement couteuses et parfois difficile à mettre en oeuvre. Ces dernières fournissent une caractérisation très fine de la composition chimique des matières organiques mais ne permettent que rarement d’obtenir leur localisation précise dans la stratigraphie d’une couche picturale.

Dans le cadre d’un transfert des techniques de microscopie des domaines biologique et biomédical, on assiste, depuis les années 80, au développement de l’utilisation des techniques histochimiques appliquées à la caractérisation des matériaux organiques des biens culturels. C’est dans ce contexte que s’est répandue l’utilisation des réactifs fluorochromes sous microscopie UV pour la localisation et l’identification des matériaux organiques dans les prélèvements de matière picturale montés en coupes stratigraphiques. Dans les années 2000, celle-ci a connu des développements considérables avec l’arrivée sur le marché de nouveaux réactifs et de nouveaux filtres spécifiques pour les microscopes, apportant ainsi un réel progrès dans l’efficacité et la spécificité des résultats.

Depuis 2009, le CICRP a peu à peu adapté son matériel de microcopie photonique et réalisé plusieurs campagnes d’essais sur des éprouvettes fabriquées en laboratoire et sur échantillons réels. En 2011, des essais réalisés sous microscope confocal ont démontré le fort potentiel pour cette application. Les travaux actuellement en cours, résident dans la mise au point de protocoles de microscopie confocale pour l’observation et l’interprétation des réactions spécifiques des matériaux organiques des peintures. Il s’agit dans un premier temps d’étudier la spécificité de leur autofluorescence avant d’effectuer des tests de fluorescence induite par des fluorochromes spécifiques.


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *