Title Image

Evaluation des moyens de lutte contre les remontées capillaires : étude des protocoles et suivi de l’efficacité des traitements innovants dans les structures maçonnées

Début du programme : 2020
CICRP : Philippe Bromblet, Jérémie Berthonneau
Partenariats : CRMH PACA, CRMH Occitanie

Les remontées capillaires constituent l’un des principaux phénomènes d’altération des structures maçonnées. Parmi les nombreuses techniques développées pour traiter ce phénomène (insertion de membrane d’étanchéité, drainage, injection de produits imperméabilisants), de nouveaux dispositifs font aujourd’hui l’objet d’un intérêt grandissant dans le domaine de la conservation du patrimoine bâti. C’est le cas des dispositifs électrocinétiques utilisant l’effet des ondes électromagnétiques sur les molécules d’eau (électro-osmose passive et active, boîtier d’amortissement électromagnétique) afin d’empêcher les remontées capillaires dans les structures maçonnées.

Le CICRP a récemment été sollicité par la CRMH Occitanie pour suivre la mise en place et évaluer l’efficacité des dispositifs électrocinétiques envisagés pour le traitement des remontées capillaires qui constituent la principale cause de dégradation du retable du couvent des Pénitents Gris d’Aigues-Mortes (Gard). En parallèle, la CRMH PACA a engagé une approche similaire dans le cadre des travaux de restauration des peintures murales de la chapelle gothique de l’Abbaye de Saint-Hilaire à Ménerbes (Vaucluse). Ce programme de recherche a donc pour objectif d’étudier précisément les protocoles mis en place et d’évaluer l’efficacité des traitements innovants des remontées capillaires.

error: Le contenu de cette page est protégée