Title Image

Le Corbusier : étude du processus de création et de la matérialité de l’œuvre

Début du programme : 2017

CICRP : Alain Colombini, Fanny Bauchau, Ludovic Antonelli

Partenariats : Fondation Le Corbusier, DRAC Nouvelle-Aquitaine

En 2016, le CICRP et la Fondation Le Corbusier ont décidé par convention de mener une collaboration autour de la documentation et des matériaux picturaux utilisés par Le Corbusier artiste.

Cette recherche est axée sur les composantes picturales présentes dans les œuvres artistiques et architecturales sous l’angle de leur utilisation, leur altération et leur conservation-restauration.

Plusieurs thématiques de travail ont été développées :

  1. Étude des matériaux et produits utilisés par Le Corbusier dans son œuvre picturale et issus de son atelier,
  2. Création d’une matériauthèque et d’une base de données de gestion interne des matériaux originaux de l’artiste conservés par la fondation Le Corbusier,
  3. Étude des sources bibliographiques, voire archivistiques, sur les matériaux utilisés par Le Corbusier et enquête menée auprès de fabricants de peinture,
  4. Dépouillement et analyses des archives et documents liés aux opérations de restauration menées sur des œuvres architecturales et artistiques de Le Corbusier.

Un travail d’analyse (caractérisation physico-chimique) d’échantillons de référence (matériaux peinture, produits formulés, palettes, objets…) conservés à la Fondation Le Corbusier et des produits obtenus auprès des fabricants a été entrepris à partir de 2018.

En marge de ce projet, une étude approfondie de la polychromie de l’œuvre architecturale de Le Corbusier de la cité Fruges à Pessac a été engagée en 2019. Les objectifs fixés ont consisté à apporter une assistance scientifique et technique, à procéder à l’élaboration d’un protocole pour l’identification et l’analyse de la polychromie intérieure et extérieure, et à fournir une assistance pour la formulation de peintures contemporaines conformes aux couleurs d’origine, en partenariat avec La Fondation Le Corbusier et les autres industriels.

En 2020, le travail d’analyse des matériaux de référence a été poursuivi, notamment sur l’une des palettes de l’artiste (imagerie scientifique, analyses élémentaires non destructives, prélèvements de micro-échantillons).

Concernant la cité Fruges, en début d’année 2020, un rapport intermédiaire adressé à la CRMH Nouvelle Aquitaine a soldé l’intervention de 2019 sur la polychromie du lotissement.

En 2021, le travail d’analyse (caractérisation physico-chimique) a été poursuivi sur les échantillons prélevés sur une des palettes de Le Corbusier.

error: Le contenu de cette page est protégée