Title Image

Accompagnement

Dans le cas des restaurations, notamment dans le domaine des peintures et arts graphiques, qui sont amenées à être faites au CICRP, celui-ci peut accompagner le demandeur et l’œuvre dans les différentes étapes de l’opération.

En amont du projet de restauration, le CICRP peut aider le maître d’ouvrage à concevoir et préciser la chaine opératoire. Il peut :

  • se rendre sur place pour proposer un diagnostic général et établir des préconisations méthodologiques.
  • aider à la définition d’une programmation en conservation-restauration, dans ses différentes étapes (élaboration d’un calendrier prévisionnel, rédaction de cahiers des charges, accompagnement du montage de l’opération…)
  • préconiser des études avant restauration (étude préalable de restauration et/ou étude préalable scientifique réalisée par le laboratoire du CICRP), dont les problématiques sont définies en concertation avec le maître d’ouvrage.

En amont de la restauration, le CICRP peut accueillir éventuellement les aller-voir définis en concertation avec le maitre d’ouvrage ainsi que les études préalable de restauration mené par un conservateur-restaurateur désigné par le maitre d’ouvrage. Il peut également réaliser une étude préalable scientifique dont le besoin a été défini avec le maitre d’ouvrage en vue de la restauration.

Pour mener des opérations de restauration, Le CICRP accueille les peintures de chevalet et arts graphiques dans ses ateliers. Il assure l’accueil et le séjour des œuvres et le suivi de leur restauration. Des réunions en cours d’intervention sont organisées autour de l’œuvre avec le restaurateur en charge des travaux. Il peut être décidé à l’issue de ces réunions de faire appel aux compétences des ingénieurs chimistes pour procéder à des analyses qui répondront aux questions techniques que l’oeuvre peut poser au restaurateur. Le maitre d’ouvrage est convié à ses réunions et fait l’objet d’une information régulière sur l’évolution de l’opération.

Le CICRP accompagne la restauration d’une œuvre en ouvrant aux restaurateurs les portes de ses ateliers et en mettant ses compétences au service de l’œuvre restaurée.

Chaque œuvre entrant au CICRP fait l’objet d’un dossier d’imagerie complet (lumière directe, rasante, UV, infra-rouge, infra-rouge fausses couleurs, et le cas échéant, radiographie) que les restaurateurs peuvent consulter. S’ils le souhaitent, des examens photographiques complémentaires peuvent être faits en cours de restauration.

Les restaurateurs bénéficient des analyses menées par les ingénieurs du CICRP et ont accès aux éventuelles études préalables scientifiques. A leur demande, ces derniers peuvent se livrer à des analyses complémentaires en cours de restauration, en accord avec le maître d’ouvrage et le responsable du pôle scientifique. Les analyses non destructives sans prélèvement (micro-florescence X) sont privilégiées. Dans le cas ou un/des prélèvement(s) s’avère (nt) nécessaire(s), une demande est effectuée auprès du propriétaire de l’œuvre.

Deux postes informatiques d’imagerie scientifique permettent de consulter depuis les ateliers l’ensemble des dossiers réalisés par les photographes du CICRP. Le centre de documentation offre la possibilité aux restaurateurs d’accéder à un ensemble d’ouvrages et périodiques de référence concernant la conservation et la restauration du patrimoine.

Le CICRP remet un dossier complet au maître d’ouvrage comprenant l’imagerie scientifique produite en début et fin de restauration ou d’étude ainsi que, le cas échéant, les rapports d’analyses scientifiques réalisés par les ingénieurs du laboratoire.

Les demandes sont à formuler auprès de la direction du CICRP (info@cicrp.fr). L’accueil d’œuvres en restauration font l’objet d’une convention précisant le contenu et les modalités d’intervention du CICRP

 

Manipulation d'une oeuvre de grand format

Manipulation d’une oeuvre de grand format au sein des ateliers
(Photo : Emilie Hubert)

error: Le contenu de cette page est protégée