Title Image

SensMat (Preventive solutions for Sensitive Materials of Cultural Heritage)

SensMat (Preventive solutions for Sensitive Materials of Cultural Heritage)

Début du programme : 2019-2022
Financé dans le cadre d’un programme européen H2020

CICRP : Nicolas Bouillon
Partenariats : Commissariat à l’Énergie Atomique et aux énergies alternatives (CEA), Arc-Nucleart, CNRS-Centre de Recherche et de Restauration des Musées de France (C2RMF), Linköping University, University of Stuttgart, TTI Gmbh, Centre européen de recherche sur les technologies et les matériaux de conception (CETMA), Istituto Universitario di Architettura di Venezia (IUAV), STRESS-SCARL, Technische Universitaet Graz (TU-Graz), IMT Atlantique, Université de Bretagne Occidentale (UBO), Institut de Corrosion, GFM-NET, Bassetti, Research Institutes of Sweden (RISE), Métropole de Lyon, Strandingsmuseum St Georges, Universalmuseum Joanneum

SensMat est un programme européen H2020 qui regroupe un consortium de 17 partenaires répartis dans 6 pays (France, Italie, Allemagne, Suède, Autriche, Danemark). Ce programme vise à développer et mettre en œuvre des capteurs, modèles et outils d’aide à la décision efficaces, à faible coût, éco-innovants et conviviaux, à destination des musées de petite et moyenne taille. Cette approche, axée sur les besoins des utilisateurs vise ainsi à proposer des recommandations et des lignes directrices pour permettre la prédiction et la prévention de la dégradation d’artefacts en fonction des conditions environnementales. Sur la base de la modélisation multi-échelles, des systèmes de gestion des données, des plateformes collaboratives et des réseaux de communication par capteurs, les acteurs des musées seront informés en temps réel des dangers potentiels pour leurs artefacts, réduisant ainsi les risques de dégradation et les traitements de conservation coûteux.

Le CICRP intervient dans ce projet en tant que sous-traitant d’Arc NucleArt, chargé de la coordination du WG7 en charge du déploiement du système dans les musées constituant les cas d’études du projet (au nombre de 10).

Notre mission réside dans l’accompagnement de la conservation de la Maison Alexandra David-Neel (MADN) à Digne-les-Bains, concernant les questions techniques et scientifiques inhérentes aux différentes étapes du projet, de l’évaluation des besoins en conservation préventive jusqu’au déploiement et à l’analyse des performances du système développé.

Les travaux effectués en 2020 ont concerné l’analyse des besoins en conservation des différentes salles de la maison et du musée, la sélection des deux espaces qui serviront de cas d’étude dans ce projet (Chambre Tibétaine de la maison et Salle 3 du musée), le choix de capteurs à déployer dans les espaces sélectionnés en fonction de la stratégie de conservation des artefacts les plus sensibles, la traduction des besoins utilisateurs aux développeurs de la plateforme informatique de gestion du système.

En 2021, le CICRP a accompagné le déploiement et la mise en service de plusieurs capteurs multifonction (%HR, T°C, VOC, lumière, poussière) dans une salle du musée et la Chambre Tibétaine de la maison d’Alexandra David-Neel. L’implication du CICRP dans le développement de la plateforme informatique de gestion et de contrôle Teexma a été renforcée par la participation à plusieurs réunions avec les développeurs et les coordinateurs du projet.

error: Le contenu de cette page est protégée