Title Image

SensMat (Preventive solutions for Sensitive Materials of Cultural Heritage)

SensMat (Preventive solutions for Sensitive Materials of Cultural Heritage)

Début du programme : 1er janvier 2019
Financé dans le cadre d’un programme européen H2020

CICRP : Nicolas Bouillon
Partenariats : Arc-Nucleart (CEA-Grenoble), Maison Alexandra David-Néel (MADN)–Digne-les-Bains


SensMat est un programme européen H2020 qui regroupe un consortium de 17 partenaires (CEA Arc-Nucleart, Linköping University, Stuttgart University, CNRS-C2RMF, CETMA, Bassetti etc…) répartis dans 6 pays (France, Italie, Allemagne, Suède, Autriche, Danemark).
Ce programme vise à développer et mettre en œuvre des capteurs, modèles et outils d’aide à la décision efficaces, à faible coût, éco-innovants et conviviaux. Cette approche, axée sur les besoins des utilisateurs (inclusion de 19 musées dans le projet plus enquête sur 100 autres) vise ainsi à proposer des recommandations et des lignes directrices pour permettre la prédiction et la prévention de la dégradation d’artefacts en fonction des conditions environnementales. Sur la base de la modélisation multi-échelles, des systèmes de gestion des données, des plateformes collaboratives et des réseaux de communication par capteurs, les acteurs des musées seront informés en temps réel des dangers potentiels pour leurs artefacts, réduisant ainsi les risques de dégradation et les traitements de conservation coûteux.
Dans le cadre de ce projet, le CICRP met son expertise au côté d’Arc-Nucleart, pour accompagner la Maison Alexandra David-Néel (MADN) à Digne-les-Bains (retenue comme l’un des 10 cas d’études du projet), dans la définition de ses besoins en terme de contrôle et de suivi des conditions environnementales dans ses espaces d’exposition et également dans la détermination de sa stratégie de conservation préventive.


En 2021, le CICRP accompagnera le déploiement des capteurs multifonctions à la MADN et la mise en service de l’interface informatique de gestion. Il s’agira également d’évaluer le bon fonctionnement des dispositifs sur une période test et de proposer des pistes d’amélioration du système.